Comment augmenter votre retraite de 10 % trois méthodes simples

Comment augmenter votre retraite de 10 % : trois méthodes simples

En général, la retraite est appréhendée par de nombreux travailleurs à cause des éventuelles baisses des revenus. En effet, son montant est souvent moins élevé par rapport au salaire perçu durant la période d’activité. Heureusement, il est possible d’augmenter sa valeur grâce à plusieurs procédés.

La préparation de la retraite, une étape cruciale

La plupart des salariés sont conscients de l’importance de se préparer à la retraite qui marque un nouveau tournant dans leur vie. Cette période est associée à une diminution des revenus, car la pension est souvent inférieure au montant de l’ancien salaire. Avant le départ, il est fortement recommandé de contrôler le relevé de carrière. Il s’agit d’un document essentiel qui comprend l’historique du parcours de chaque travailleur.

Cette étape est importante pour procéder à quelques vérifications afin de déceler d’éventuelles erreurs concernant les informations qui y sont mentionnées. Ensuite, il faudra établir une stratégie qui devrait permettre d’augmenter la pension pendant la retraite. Dans ce contexte, il y a plusieurs options qui peuvent être envisagées.

Continuer à travailler un an de plus après le taux plein

La réforme de la retraite en 2023 a permis aux travailleurs nés à partir de 1964 ayant obtenu au moins un trimestre de majoration pour enfant et qui a également décroché l’ensemble de leur trimestre durant l’année qui précède le nouvel âge de départ (64 ans), de profiter d’une surcote. Celle-ci est de 1,25 % par trimestre cotisé au-delà de cette période et jusqu’à 5 %.

Pour y voir plus clair, prenons l’exemple d’un travailleur né en novembre 1964, celui-ci aura donc 62 ans en novembre 2026. Sans la réforme, il aurait pu partir à la retraite. Par contre, il devra continuer à exercer pendant un an de plus.

Si le salarié est âgé de 62 ans et qu’il a accumulé les trimestres pour enfant (171) qui lui permettent de partir à taux plein, il pourra alors bénéficier d’une surcote de 1,5 % par trimestre et jusqu’à 5 % après cette date. En revanche, quand celui-ci continue à travailler au-delà de 63 ans, durant une année, celui-ci percevra une surcote supplémentaire de 10 %.

Améliorer sa retraite avec un PER

Une des meilleures façons de préparer sa retraite : constituer une épargne régulière pendant sa période d’activité. Le PER a justement comme avantage de s’ouvrir à tout le monde qui n’est pas encore en âge de retraite, et, quel que soit son statut.

Le principe est simple, le PER permet d’avoir un complément de revenu à la retraite grâce aux cotisations que le salarié aura effectuées. Une fois en âge de retraite, celui-ci peut choisir de le percevoir sous forme de rente viagère ou en capital. Dans tous les cas, c’est un contrat flexible qui peut être suspendu à tout moment.

Mais même si ce type d’épargne est très avantageux sur le long terme, il doit s’accompagner d’une bonne approche. C’est pour cette raison que demander conseil auprès d’une agence comme Fortuny est vivement conseillé. Cette agence pourra étudier votre cas et vos objectifs, et ainsi offrir les stratégies adéquates pour optimiser votre PER. Ce formulaire ci-dessous vous permettra de contacter l’un de leurs conseillers.

 

Déclaration des 3 enfants

Les salariés qui ont eu 3 enfants profitent automatiquement d’une majoration de la pension de 10 %. Même si certains d’entre eux ont été adoptés, mais que le bénéficiaire l’a élevé durant au moins 9 ans avant leur 16 ans, cet avantage est toujours valable.

Au moment d’effectuer la demande de la retraite, il est donc primordial de déclarer les enfants et d’apporter les preuves témoignant de sa contribution dans leur éducation.

antoine laurent horizon retraite
Antoine Laurent

Expert en planification financière, Antoine guide les lecteurs d'Horizon Retraite à travers les méandres du système de retraite français.

Voir tous ses articles