Comment bénéficier du nouveau crédit d’impôt pour les seniors dès 70 ans

Comment bénéficier du nouveau crédit d’impôt pour les seniors dès 70 ans ?

En France, les seniors âgés de 70 ans et plus sont potentiellement éligibles à une aide fiscale. Nous parlons ici du crédit d’impôt accordé sous conditions.

Voici comment obtenir le crédit d’impôt pour les seniors de 70 ans et plus

À partir de 70 ans, vous pouvez prétendre à un crédit d’impôt. Octroyée par l’Etat, cette aide s’apparente à un remboursement. De quoi soutenir les seniors dans leurs dépenses relatives au maintien à domicile. Citons, par exemple, l’installation ou le remplacement d’équipements dédiés aux particuliers en perte d’autonomie.

Bien entendu, le versement de cette aide fiscale n’est pas automatique. Il faut recourir à des prestataires de services à la personne agréé par l’Etat. De quoi garantir la réalisation des travaux éligibles. Il y a, bien sûr, des conditions d’éligibles à remplir pour accéder à cette aide fiscale.

Le crédit d’impôt pour les personnes de 70 ans et plus s’ouvre exclusivement aux Français. En effet, vous devez être domicilié fiscalement en France et disposez de revenus imposables. En tant que propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit, vous devez réaliser des travaux éligibles au sein de votre habitation principale entre le 1er janvier 2024 et le 31 décembre 2025.

En plus de ces conditions, l’un des membres de votre foyer fiscal doit être titulaire d’une pension d’invalidité d’au moins 40%, de la carte d’invalidité, de la carte avec la mention « priorité pour personne handicapée », de la carte de stationnement pour personnes handicapées ou de la carte mobilité inclusion ou souffrir d’une perte d’autonomie causant le classement dans l’un des groupes iso-ressources (GIR) 1 à 4 dédiés à l’attribution de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Petit rappel sur les dépenses couvertes par cette aide fiscale

Le crédit d’impôt pour personne âgée de 70 ans et plus prend en charge différentes dépenses. En tête de liste, il y a notamment les installations de sécurité et d’accessibilité attachées : un monte-escalier électrique, une plateforme PMR, un ascenseur domestique, des revêtements de sol antidérapants et des volets roulants électriques. Idem pour les équipements sanitaires (lavabo PMR, par exemple) et les services d’aide à la personne (aide ménagère, aide aux repas, aide à la mobilité, etc.).

Il faut savoir que le montant de cette aide fiscale correspond à un plafond de 25% du montant total des dépenses, dans la limite de 5 000 € (pour une personne seule) ou 10 000 € (pour un couple). À cela s’ajoute une majoration de 400 € par personne à charge. Nous parlons ici d’une réduction d’impôt, mais pas d’une aide financière.

En ce qui concerne les plafonds de revenus à ne pas dépasser, voici un petit tableau récapitulatif :

Nombre de personnes composant le foyer fiscal  

En IDF

 

Autres départements

1 40 018 € 30 549 €
2 58 827 € 44 907 €
3 70 382 € 54 071 €
4 82 839 € 63 235 €
5 94 844 € 72 400 €
Par personne supplémentaire +12 006 € +9 165 €

 

antoine laurent horizon retraite
Antoine Laurent

Expert en planification financière, Antoine guide les lecteurs d'Horizon Retraite à travers les méandres du système de retraite français.

Voir tous ses articles