Les retraités peuvent-ils vraiment compter sur toutes les aides de la CAF

Les retraités peuvent-ils vraiment compter sur toutes les aides de la CAF ?

De nos jours, les aides versées par les caisses d’allocations familiales sont multiples et adaptées.

Citons notamment celles destinées aux seniors et aux retraités. Concrètement, quelles sont-elles ?

Zoom sur les aides de la Caf à destination des seniors et des retraités

Les retraités Français sont toujours privilégiés par la Caf. En effet, différentes aides financières s’ouvrent à nos aînés de nos jours. Parmi elles, il y a l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) dont le montant mensuel oscille entre 1 012,02 € (personne seule) et 1 571,16 € (couple).

Versée sous conditions de ressources, l’Aspa s’adresse aux Français âgés de 65 ans et plus  (62 ans pour les handicapés). Pour réclamer cette aide, il faut résider en France et avoir des revenus inférieurs à 1 571,18 € brut par mois.

L’Aspa peut d’ailleurs être couplé avec l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) en remplissant les conditions d’éligibilité. Destinée aux personnes invalides sans ressources, celle-ci correspond à la différence entre 899,56 € et le montant minimal de la pension d’invalidité, soit 328,07 € : 571,49 € par mois au maximum.

Quid des aides au logement ? Les seniors peuvent-ils y prétendre en 2024 ?

En remplissant les conditions d’attribution, une personne retraitée peut accéder aux aides au logement. C’est notamment le cas de l’aide personnalisée au logement (APL) et de l’allocation de logement social (ALS). De quoi permettre aux seniors éligibles de financer partiellement leur loyer tout en compensant une perte de revenus (en cas de rupture brutale du contrat de travail).

Notons que ces aides permettent de réduire les frais d’hébergement en maison de retraite. Idem pour ceux qui vivent seuls. Un coup de pouce très utile de nos jours. Pour en bénéficier, formulez dès aujourd’hui votre aide et adressez-la à la Caf.

Voici d’autres allocations dédiées retraitées en France

Il existe d’autres aides prévues pour les retraités en France. Parmi elles, il y a notamment l’allocation adultes handicapés (AAH). D’un montant de 1 016,05 € par mois (depuis le 1er avril 2024), cette aide financière s’adresse aux personnes âgées justifiant d’un taux d’incapacité supérieur à 80%. Mais celui-ci évolue en fonction des ressources du bénéficiaire.

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA), quant à elle, est destinée aux retraités modestes ayant besoin d’assistance quotidienne. Les ressources du candidat ainsi que son niveau de dépendance sont retenus dans le calcul. Dans le détail, le montant de cette aide s’élève à 1 955,60 € pour le Gir 1, contre 1 581,44 € pour le Gir 2 et 1 143,09 € pour le Gir 3 et 762,87 € pour le Gir 4. Mais les montants de l’APA sont différents en établissement.

En plus de l’APA, d’autres aides sont versées par la Caf aux retraités en perte d’autonomie. En voici quelques exemples : l’aide aux transports, l’aide au portage des repas ou encore l’aide-ménagère. Parmi les critères retenus, il y a notamment la situation familiale, les ressources et le lien de résidence de chaque candidat.

antoine laurent horizon retraite
Antoine Laurent

Expert en planification financière, Antoine guide les lecteurs d'Horizon Retraite à travers les méandres du système de retraite français.

Voir tous ses articles