AAH comment cette aide financière soutient les personnes handicapées

AAH : comment cette aide financière soutient les personnes handicapées

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) est toujours d’actualité en 2024. Justement, voici les points essentiels à savoir sur cette aide de la Caf !

Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’AAH en 2024 (conditions, montants…)

Pour mémoire, l’AAH existe depuis 1975. Il s’agit d’une aide financière à destination des personnes handicapées en France. Mais la sélection des dossiers repose sur des critères d’éligibilité exhaustifs. Citons notamment votre taux d’incapacité, votre âge, votre lieu de résidence et vos ressources.

Dans le détail, vous devez vous justifier d’un taux d’incapacité d’au moins 80% pour que votre dossier soit recevable auprès de la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées). À cela s’ajoute une condition d’âge minimum de 20 ans. Pour les enfants de moins de 20 ans en situation de handicap, il y a l’AEEH (allocation d’éducation de l’enfant handicapé). Depuis 2017, l’AAH n’est plus soumise à une limite d’âge supérieur.

À l’évidence, l’AAH est réservée aux Français remplissant les conditions d’éligibilité. Pour y prétendre, vous devez résider en France de manière permanente. Vos ressources, quant à elles, doivent rester inférieures à :

  • 11 656,44 € si vous êtes célibataire
  • 21 098,16 € si vous êtes en couple (marié ou pacsé)

Pour chaque enfant à votre charge, ajoutez 5 828,22 e à ces plafonds de revenus.

Notons que l’AAH peut être octroyée à une personne dont le taux d’incapacité oscille entre 50% et 79%. Dans ce cas-là, il faut prouver que votre handicap représente une restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi. Et, celui-ci ne peut être compensé par des aménagements spécifiques (un poste de travail adapté, par exemple).

Le cas échéant, votre AAH vous sera versée pour une durée de 1 à 2 ans, renouvelables  selon l’évolution de votre handicap (jusqu’à 5 ans, sous conditions).

Y a-t-il des cas particuliers à prendre en compte ?

Depuis le 1er avril 2024, le montant de l’AAH est chiffré à 1 016,05 € par mois. Mais différents paramètres peuvent changer la donne. Citons notamment vos déclarations trimestrielles. Il existe une formule assez simple pour calculer le montant de votre AAH cette année. Il suffit en principe de soustraire la moyenne mensuelle de vos ressources sur trois mois du montant maximum d’AAH.

Vous pouvez cumuler votre AAH avec d’autres prestations sociales à l’instar du complément de ressources AAH ou de la majoration pour la vie autonome. Idem pour le RSA (revenu de solidarité active). En revanche, l’allocation de solidarité spécifique (ASS) n’est pas cumulable avec l’AAH. Idem pour la prime de Noël.

Attention ! En cas de séjour de plus de 2 mois dans un établissement de santé (ou un établissement pénitentiaire) votre AAH sera automatiquement ramené à 291 € jusqu’à votre sortie.

Notons que les personnes retraitées en France peuvent toucher l’AAH, et ce, depuis 2017. Dans l’éventualité où votre taux d’incapacité se trouve entre 50% et 79% après la retraite, le régime de retraite pour inaptitude s’ouvre à vous.

Horizon Retraite est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

antoine laurent horizon retraite
Antoine Laurent

Expert en planification financière, Antoine guide les lecteurs d'Horizon Retraite à travers les méandres du système de retraite français. Il offre des conseils pratiques et des analyses pointues pour une retraite sereine.

Voir tous ses articles