Les aides pour personnes âgées obtenir toutes les allocations possibles

Les aides pour personnes âgées : obtenir toutes les allocations possibles

En France, les personnes âgées bénéficient d’un certain nombre d’allocations. Lesquelles ?

Petit rappel sur les principales aides dédiées aux personnes âgées en France

A priori, les aides prévues pour les personnes âgées en France s’adressent aux ménages modestes. Citons, par exemple, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA). D’un montant maximum de 1 012,02 € par mois (pour une personne seule) ou de 1 571,16 € (pour un couple), celle-ci est accessible à partir de 65 ans.

Le minimum contributif, quant à lui, s’adresse aux petites retraites. Il peut s’agir d’un ancien salarié du secteur privé, agricole ou d’un travailleur indépendant. Pour y prétendre, il faut atteindre l’âge légal de départ à la retraite à taux plein. Il faut aussi se justifier d’un faible montant de pension de base et complémentaire. Le minimum contributif complète ainsi la somme manquante, dans la limite de 1 367,51 € pour 2024.

L’État accorde l’allocation simple pour les personnes âgées. Pour en bénéficier, il faut être âgé de plus de 65 ans. En plus de garantir un revenu minimum à la retraite, cette aide prend en charge les frais pour des services d’aide à la personne. Des plafonds sont prévus, soit 1 012,02 € (pour une personne seule) et 1 571,16 € (pour un couple marié ou pacsé).

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA), quant à elle, découle du Conseil départemental. De fait, celle-ci est réservée aux personnes âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie. D’un montant de 34,96 € à 1 943,49 €, celui-ci dépend de votre degré de dépendance.

D’autres aides à destination des personnes âgées

Les personnes âgées de 65 ans peuvent bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Nous parlons ici d’un dispositif départemental permettant la prise en charge partielle ou totale des frais d’hébergement en maison de retraite. Idem pour les seniors qui résident chez un accueillant familial agréé.

Notons que le montant de cette aide financière n’est pas fixé préalablement. Pour en bénéficier, vous devez justifier que 90% de vos ressources servent à régler votre hébergement en maison de retraite. Le cas échéant, la part de l’hébergement supérieure à vos revenus sera compensée. Vous disposez d’au moins 121 € par mois pour couvrir vos besoins personnels.

Vous avez sûrement déjà entendu parler de Ma Prime Adapt. Versée par l’ANAH, celle-ci s’adresse aux propriétaires occupants âgés de 70 ans (ou 60 ans en cas de perte d’autonomie). En tête de liste figurent notamment les ménages aux revenus les plus modestes. Ma Prime Adapt correspond à 70% du montant HT des travaux d’adaptation de votre logement. Le plafond s’établit à 22 000 € pour l’Île-de-France, contre 10 500 € dans les autres régions.

Accessible à partir de 65 ans, le service d’aide à domicile pour personne âgée permet de faire intervenir une aide-ménagère à votre domicile. Sa mission consiste en principe à vous accompagner dans vos gestes dans votre vie de tous les jours. Pour bénéficier de ce service, vos revenus doivent être inférieurs à 1 012,02 € si vous êtes seule ou à 1 571,16 € si vous êtes marié ou pacsé.

Horizon Retraite est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

antoine laurent horizon retraite
Antoine Laurent

Expert en planification financière, Antoine guide les lecteurs d'Horizon Retraite à travers les méandres du système de retraite français. Il offre des conseils pratiques et des analyses pointues pour une retraite sereine.

Voir tous ses articles