Sécurisez l’avenir de vos proches Les meilleurs placements en assurance vie et PER

Sécurisez l’avenir de vos proches : Les meilleurs placements en assurance vie et PER

Afin de protéger votre épargne, vous devez sélectionner les meilleurs placements financiers et alternatifs.

En tête de liste, il y a notamment l’assurance vie et le PER.

Les fonds euros de l’assurance vie et du PER

L’assurance vie reste le placement favori des Français lorsqu’il s’agit de mettre de l’argent de côté. D’autant plus que cette enveloppe permet de transmettre des fonds avec une fiscalité plus avantageuse. Mais cette option n’est possible qu’après le décès de l’assuré. Les noms des bénéficiaires doivent figurer clairement dans la clause prévue à cet effet.

Contrairement à un testament, la clause bénéficiaire de l’assurance vie offre plus de flexibilité. En effet, l’héritier désigné n’est pas forcément un héritier légal. Il n’y a aucune restriction ni limite. Cerise sur le gâteau, un abattement de 152 500 € s’applique pour chaque bénéficiaire.

Parmi les autres atouts de l’assurance vie, citons la possibilité d’investir dans des fonds euros garantis. En dépit d’une rémunération plus faible, votre épargne est sécurisée jusqu’au dénouement de votre contrat.

Notons que le PER (plan épargne retraite) permet aussi d’accéder à des fonds euros sans risque. A la différence d’un contrat d’assurance vie, celui-ci ne prévoit aucune possibilité de rachat partiel. Le cas échéant, la fermeture du plan est inéluctable.

Il faut savoir que deux formes distinctes de PER existent : le PER assurance et le PER bancaire. La première version s’apparente à une assurance vie. Et, celle-ci rentre dans les droits de succession avec des abattements prévus (selon l’âge de décès).

Si vous n’êtes pas satisfait par l’allocation de votre contrat d’assurance vie, consultez l’avis d’un Conseiller en Gestion de Patrimoine chez Fortuny.

D’autres pistes à creuser pour sécuriser votre épargne

En plus d’un contrat d’assurance vie et du PER, vous avez besoin de produits financiers complémentaires. L’objectif est de sécuriser votre épargne à long terme. Parmi les options, citons notamment le Livret A dont le taux reste figé à 3% jusqu’en 2025. Vous pouvez y placer jusqu’à 22 950 €.

Après avoir atteint ce plafond de dépôt, vous pouvez ouvrir un LDDS (livret de développement durable et solidaire). A l’instar du Livret A, celui-ci est rémunéré à 3%. Et, les fonds logés dans un LDDS sont garantis, dans la limite de 12 000 €. Il n’y a pas de risque de perte en capitale. Idem pour le Livret A.

Si, par malheur, vous n’êtes pas éligible à ces livrets réglementés, tournez-vous vers le LEP (livret d’épargne populaire). Nous parlons ici du produit d’épargne le mieux rémunéré en France. La preuve, son taux d’intérêt s’établit à 5% (jusqu’au 1er août prochain). Le plafond du LEP est fixé à 10 000 €, contre 7 700 € auparavant.

Les épargnants les plus chanceux peuvent cumuler le Livret A, le LDDS et le LEP. Le cas échéant, vous pouvez épargner jusqu’à 44 950 € à terme. De quoi gonfler vos poches pendant votre vie active. Qui plus est, les intérêts (calculés par quinzaine) sont exonérés d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux.

Horizon Retraite est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

antoine laurent horizon retraite
Antoine Laurent

Expert en planification financière, Antoine guide les lecteurs d'Horizon Retraite à travers les méandres du système de retraite français. Il offre des conseils pratiques et des analyses pointues pour une retraite sereine.

Voir tous ses articles