Retraite anticipée Les astuces pour pouvoir la demander avant l'âge légal

Retraite anticipée : Les astuces pour pouvoir la demander avant l’âge légal

Travailler pendant plusieurs années peut devenir fatigant au fil du temps. C’est ce qui incite certains salariés à prendre une retraite anticipée.

Mais, il faut agir avec un peu de tact pour atteindre cet objectif. Découvrez dans cet article les différentes astuces pour la demander avant l’âge légal.

Liquidation de la retraite complémentaire avant l’âge légal

Techniquement, l’âge légal de départ à taux plein est à 67 ans. Mais, si vous appartenez au régime Agirc-Arrco, vous avez la possibilité de demander votre retraite complémentaire 10 ans avant le moment fatidique. Et cela ne nécessite pas de justificatif.

En revanche, cet acte n’est pas sans conséquence. Sachez que cette option est assujettie à des coefficients de minoration définitive qui sont réduits avec l’avancée de l’âge sans toucher à votre retraite de base. Vous pouvez envisager cette recommandation même si toutes les conditions pour bénéficier d’une retraite de base ne sont pas réunies.

Retraite anticipée, la solution temporaire à une situation financière difficile

Parfois les aléas de la vie nous confrontent à une situation financière compliquée. Si, en cas d’accident, vous envisagez de partir directement à la retraite sans avoir atteint l’âge légal, cela peut vous induire en erreur et risque de réduire votre pouvoir d’achat.

Pour être sûr de bénéficier de votre retraite de base, vous pouvez décider de faire valoir votre retraite complémentaire et accepter de faire des sacrifices. Bien que les conséquences financières semblent importantes, cela vous permettra de toucher un peu de revenus supplémentaires.

Venir à bout des mois sans indemnisation

Il convient de rappeler que lorsque vous êtes à la recherche de travail et que vous vous inscrivez à France Travail, vous avez droit à une indemnité de chômage. Mais, cette dernière est limitée sur la durée. Si vous n’arrivez pas à vous intégrer de nouveau dans le monde professionnel, vous risquez de vous retrouver sans indemnisation.

Si la situation n’évolue pas à la fin de l’allocation, il faudra trouver une meilleure alternative. Activer la retraite complémentaire peut être une alliée de taille pour vous. Et bien sûr, il faut vous attendre à ce que le coefficient de minoration soit appliqué.

Le taux du coefficient de minoration définitive selon l’âge

Le coefficient de minoration est élevé si vous partez à l’âge de 57 ans puisqu’il arrive à hauteur de 57%, ensuite il s’atténue avec l’âge à la date d’effet de la retraite Agirc-Arrco :

  • 50 % à 58 ans ;
  • 43% à 59 ans;
  • 36% à 60 ans;
  • 29% à 61 ans;
  • 22% à 62 ans;
  • 17% à 63 ans;
  • 12% à 64 ans;
  • 8% à 65 ans;
  • 4% à 66 ans;
  • 0% à 67 ans.

Horizon Retraite est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

antoine laurent horizon retraite
Antoine Laurent

Expert en planification financière, Antoine guide les lecteurs d'Horizon Retraite à travers les méandres du système de retraite français. Il offre des conseils pratiques et des analyses pointues pour une retraite sereine.

Voir tous ses articles