Les nouvelles stratégies financières des seniors après 55 ans

Les nouvelles stratégies financières des seniors après 55 ans

Après 55 ans, il faut impérativement optimiser sa stratégie financière.

L’objectif est d’anticiper une éventuelle perte de pouvoir d’achat à la retraite. Justement, voici comment bien s’y prendre .

Zoom sur les nouvelles stratégies financières avant et après 55 ans

Après la cinquantaine, il faut nécessairement renouveler votre stratégie financière. Mais il s’avère difficile d’envisager la retraite dans une dizaine d’années. Pour y voir plus clair, faites le point sur vos placements. Assurez-vous que leurs fruits soient suffisants pour subvenir à vos besoins de subsistance après votre départ à la retraite.

Renforcez votre portefeuille de placements avec un plan d’épargne retraite (PER), un plan d’épargne en actions (PEA) ou un contrat d’assurance-vie. Des produits financiers potentiellement rémunérateurs surtout s’ils sont couplés.

Les seniors actifs âgés de 55 ans ont intérêt à diversifier davantage leurs placements. Ils peuvent ainsi investir dans des supports plus risqués sans pour autant détériorer la performance du portefeuille constitué préalablement. Citons, par exemple, les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier).

Notons que les SCPI figurent comme les supports d’investissement de certains contrats d’assurance-vie. Des unités de compte (UC) immobilières potentiellement performantes. D’autant plus que le rendement moyen des SCPI ressort à 4,52% pour l’année 2023. Les plus populaires avaient d’ailleurs bouclé l’année avec des taux de distribution supérieurs à 7%.

Toujours dans l’objectif de diversifier vos placements à l’approche de la retraite, pensez aux livrets défiscalisés. En tête de liste, il y a notamment le Livret A, le LDDS (livret de développement durable et solidaire) et le LEP (livret d’épargne populaire). Les deux premiers produits affichent un taux gelé à 3% jusqu’en 2025, tandis que le LEP est rémunéré à hauteur de 5% (jusqu’au 1er août).

D’autres pistes à creuser à l’approche de la retraite

Les sexagénaires, quant à eux, doivent ajuster leurs stratégies financières à l’approche de la retraite. Là, il est question de sécuriser davantage vos économies. Limitez dans la mesure du possible votre exposition aux marchés boursiers plus volatils.

À la place, sécurisez vos capitaux via des fonds en euros garantis. Bien qu’ils soient faiblement rémunérateurs, ceux-ci ne comportent aucun risque de perte en capital. De quoi booster votre épargne dédiée à vos vieux jours.

Dans la majorité des cas, les revenus d’un salarié baissent drastiquement après avoir quitté la vie active. Idem pour les fonctionnaires ou encore les anciens travailleurs indépendants. Afin de compenser les revenus manquants, vous pouvez opter pour la rente viagère. En principe, cela consiste à percevoir une rente jusqu’à votre décès.

Il s’agit d’une option de sortie dans le cadre d’un contrat d’assurance vie au détriment d’une sortie en capital. Si vous avez des enfants ou des petits enfants, pensez à revoir la clause bénéficiaire. L’objectif ici est d’anticiper et d’optimiser votre succession. Notons qu’un abattement de 152 500 € par bénéficiaire s’applique aux versements réalisés avant vos 70 ans.

Horizon Retraite est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

antoine laurent horizon retraite
Antoine Laurent

Expert en planification financière, Antoine guide les lecteurs d'Horizon Retraite à travers les méandres du système de retraite français. Il offre des conseils pratiques et des analyses pointues pour une retraite sereine.

Voir tous ses articles